“HYGGE” ou le bonheur de l’hiver à la danoise

Notre mode vie s'efforce d'oublier le côté sombre et endormi de l'hiver. De ce fait, nos horaires de travail sont les mêmes en hiver et en été, et nous ne ralentissons pas nos activités, qu'il s'agisse de loisir ou de travail, durant la saison froide.

A l'époque où l'agriculture dominait, l'hiver était pour les paysans une période de repos, par contraste avec l'été où le travail était harassant. Ils prenaient le temps de réparer les outils, d'améliorer leur habitat, de profiter de la vie domestique et de leur famille.

Le plaisir de l'hiver, c'est aussi la veillée au coin du feu, où l'on reçoit voisins et amis et la préparation des fêtes. On profite également de l'hiver pour dormir plus longtemps et se coucher tôt.

Au Danemark, ( le pays où les gens sont les plus heureux au monde !!!) on appelle cela " HYGGE ". Il s'agit d'un art de vivre  qui mêle douceur, sécurité, intimité et authenticité, avec une pointe de nostalgie joyeuse. Le mot qui se rapproche le plus de hygge serait sûrement cocooning mais il manque l'aspect social. Car c'est un sentiment réconfortant que l'on ressent et que l'on partage avec ses proches. Le hygge se trouve dans les petits plaisirs simples du quotidien.

Voici quelques recettes de hygge:

Prendre du temps pour soi: on retrouve beaucoup de points communs entre les philosophies du slow life et du hygge. On ralentit, on se met au DIY (Do It Yourself) comme les confitures, les sablés, le vin chaud, le point de croix... etc, on apprend aussi la patience et même l'ennui. Il est très difficile dans notre société de ne pas culpabiliser lorsque l'on ne « fait rien». Pourtant ces moments sont précieux, on ne fait pas rien ! On rêve, on se repose, on souffle.

Prêter attention aux petits plaisirs:  on est tellement absorbé par sa routine que l'on oublie de se réjouir de ce que l'on a. Essayez de remarquer la beauté de ce qui vous entoure: la lumière de la fin de journée, un étagère bien rangée, un tapis tout doux sous les pieds, un chat qui ronronne... Soyez reconnaissant de ce que vous avez. Pour cultiver cette gratitude, vous pouvez la noter dans un journal. Donnez-vous comme défi de noter 5 petits plaisirs par jour, vous ne risquez plus de passer à côté (au contraire vous allez en voir bien plus que 5, car pour avoir à la fin de la journée des petis plaisirs à noter, votre esprit va se focaliser sur tout ce qui va bien!).

Cultiver la simplicité et l'authenticité: on revient encore au minimalisme, mais encore une fois less is better ! Le hygge se trouve dans les moments plus que dans les possessions, donc pas besoin de s'embarrasser du superflu. Attention cela ne veut pas dire qu'il faut vivre une vie d'ascète, bien au contraire. Mais dans le hygge, la qualité prime sur la quantité. La bienveillance est de mise, pour soi et avec les autres. Des relations authentiques, naturelles et bienveillantes sont une des clés de voûte du bonheur danois.

Vivre dans le moment présent: faire une seule chose à la fois, en pleine conscience, aide à apprécier le positif dans chaque chose. Le hygge tient aussi dans l'acceptation des éléments extérieurs (notamment la mauvaise météo). Vivons au rythme des saisons et en nous adaptant aux aléas de la vie! Le hygge n'est pas de la joie 24h/24, au contraire il n'existe que par contraste avec des moments plus désagréables. Les choses dont on a besoin que l'on attend avec joie sont encore mieux appréciées : un feu de cheminée quand il fait froid, une douche quand on a passé la journée dehors, un délicieux gâteau après des heures à cuisiner.

Les commentaires sont fermés.