Stress et probiotiques

Les probiotiques au secours de notre stress!!!

photo-relation-gi-et-cerveau

Quand les bonnes bactéries font défaut : l'état de stress nous guette...

On sait, depuis quelques années à peine, que l’axe intestin-cerveau est une autoroute à double sens. Le cerveau s’affole, le ventre se noue. Mais l’inverse est vrai également : si le ventre ne va pas bien, notamment parce qu'on manque de probiotiques au niveau de la flore intestinale, alors le cerveau peut virer au blues.

Timothy Dinan et ses collègues de l’université de Cork (Irlande) ont recensé les preuves de l’impact des probiotiques sur le comportement, la dépression et le stress, et récemment est donc apparu le nouveau concept de « psychobiotique. Certains psychobiotiques ont des effets anti-inflammatoires. Or la dépression et le stress sont tous deux associés à des états inflammatoires de l’organisme. Selon les auteurs, « l’équilibre microbien de l’intestin altère le contrôle des réponses inflammatoires et ainsi pourrait être impliqué dans la modulation de l’humeur et du comportement ».

Un stress aigu induit par des bactéries pathogènes, se traduit par une activation de l’axe hypothalamo-hypophysaire mais aussi par une augmentation de la perméabilité intestinale et une neuro-inflammation au niveau de la région hypothalamique du cerveau.

Probiotiques = gendarmes de nos intestins?

Ce sont les probiotiques, autrement dit des ferments lactiques, des « bonnes » bactéries,  qui font les gendarmes dans nos intestins en maintenant une flore intestinale équilibrée. Renforcer sa flore intestinale est un moyen pour réduire sa perméabilité intestinale, et ainsi de réduire le processus du stress.

La consommation régulière de probiotiques permet donc à la fois de renforcer sa flore intestinale, d'augmenter sa résistance aux virus et mauvaises bactéries ( protéger ses intestins c'est augmenter son immunité*) et de réduire la perméabilité intestinale.

(* 80 % de notre système immunitaire se trouve dans nos intestins)

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.